samedi 10 novembre 2007

La huitième sphère selon Mark Hedsel

Dans le livre de Mark Hedsel, The Zelator (Le Zelateur), nous sommes informés que :
"À la fin du siècle dernier une révélation étonnante a été faite, suite à un dissentiment parmi les membres d'Écoles secrètes. L'Information, jusqu'ici jalousement gardée par le plus fermé des Ordres intérieurs, a été rendue publique. Les secrets révélés appartenaient à un niveau beaucoup plus profond de connaissance que n'a jusqu'ici été rendu exotérique par les Écoles - même dans cet âge éclairé. En résumé, ce qui a été rendu public pendant ce conflit aux Écoles était la vérité que notre Lune est une sorte de contrepoids à une autre sphère, qui reste invisible à la vision ordinaire. Cette sphère contrebalancée est appelée par les cercles ésotériques la Huitième Sphère. La vérité est que cette Huitième Sphère n'appartient à rien dont nous sommes familiers sur le plan physique, cependant nous devons utiliser des mots de nos propres vocabulaires chaque fois que nous voulons dénoter son existence. Si nous devions utiliser un mot qui soit adapté le plus convenablement à cette Sphère, alors nous devrions vraiment l'appeler un vide. Certainement, "vide" est un terme plus approprié que sphère, car la Huitième Sphère aspire des choses dans sa propre existence indistincte. "

vendredi 19 octobre 2007

The Eighth Sphere

"The destiny of Ahriman and Lucifer is that they work with their forces in earth evolution and repeatedly make the greatest efforts to hold back the wider progress of evolution; they try to establish a realm for themselves, and have again and again to suffer disillusionment." [1]

The preceding is one of the most general statements I've ever read by Steiner about the goals of Lucifer and Ahriman. In previous essays, I have concentrated on a few of the approaches they use to sidetrack our evolution, but I didn't go into much detail on their intended destination. That is the subject of this essay.

The "destination" to which I refer is known as the Eighth Sphere. It's a quasi-spiritual world which surrounds us. It was produced by Lucifer and Ahriman just as our solar system's previous "incarnation," a.k.a. the Old Moon "manvantara," was ending. As Steiner puts it, "Thus as Sphere Three [Old Moon manvantara was] advancing to a further stage, something is wrested from the Spirits of Form by Lucifer and Ahriman; into this part that is wrested away, Lucifer and Ahriman penetrate, instead of the Sprits of Form. The activities of Lucifer and Ahriman are added to the Spirits of Movement [among others which created the Old Moon] and, as a result Eight arises out of Three." [2]

In An Outline of Occult Science [3], Steiner describes this "substantiality": "[Mankind was] embedded in the above-described vaporous environment. The most manifold processes occur within this mistlike element. Substances now unite, now separate. Certain parts condense, others become rarefied. All this occurs in such a way that the human beings neither see nor hear it directly, but images [Imaginations] are called forth by it in their consciousness.... Although they are symbols, not copies, they correspond, nevertheless, to the outer events.... A Moon humanity is thus in the position to direct its actions in accordance with these pictures [although driven by dull urges instead of having free will]." [4]

Another angle on this Old Moon form of consciousness is provided by the following excerpt:

in days when the semi-fluid, semi-vaporous Earth was still united with the Moon. Man moved through the semi-fluid, semi-gaseous element like a fish, guiding his way by means of this organ. His perceptions were of a visionary, allegoric nature. Currents of warmth evoked in him the impression of dazzling red and of powerful sound. Currents of cold evoked the impression of shades of green and blue, silvery, rippling sounds. [4a]

Then, as the Earth manvantara (the first one with "solid" matter) began to materialize, Lucifer and Ahriman took the opportunity to grab some of it for their world and infused it into the "substance" which they had stolen from the Old Moon: "Thus when the mineral comes into existence out of the Imaginative substantiality, it is snatched by Lucifer and Ahriman and made into Imagination [i.e. given the form of Imagination instead of that which it was supposed to take]." [5]

Steiner reinforces this statement in a passage which includes a tantalizing potential clue to the nature of the Ghost Society:

"Mark this well: Instead of pure Imagination [Old moon "substantiality"] being there, the Imaginations ARE DENSIFIED BY THE INFUSION OF A MINERAL ELEMENT THAT HAS BEEN WRESTED FROM THE EARTH. Densified Imaginations are thus created.... They are ghosts, spectres - that is to say, behind our world there is a world of spectres created by Lucifer and Ahriman." [5]

But that wasn't the end of it; Lucifer and Ahriman continue to take whatever they can from Earth, and convert it into Old Moon substance to add to their world:

Lucifer and Ahriman strive unceasingly to draw from the Earth's substances whatever they can snatch, in order to form their Eighth Sphere which then, when it is sufficiently advanced, will be detached from the Earth and go its own way in the Cosmos together with Lucifer and Ahriman. [7]

This impolite pair find their greatest success in seizing physical matter in human beings, specifically, in the brain. From what I gather, this is because, as Steiner puts it, "physical substance there is more spiritualized that anywhere else." He also states that "everything that is similar to the head ... is equally exposed to the danger of being dispatched to the Eighth Sphere." [8]

"New Age" gang spreads confusion about the 8th Sphere

In the Occult Movement in the 19th Century, Steiner devotes considerable time to the spin put on the 8th Sphere by A.P. Sinnett's book Esoteric Buddhism. Sinnett essentially states that the present Moon is the 8th Sphere, when in fact the physical aspect of the Moon was created by Jahve to prevent a certain amount of matter from being seized by Lucifer and Ahriman. Steiner claims that Sinnett's distortion was intended to convey a materialistic version of reincarnation, which he does not describe. I'll take his word for it, but I think it's safe to say that it also tends to conceal a major aspect of what Lucifer and Ahriman are doing.

Steiner also mentions that H.P. Blavatsky, upon realizing that she was being used by so-called left-hand initiates (who pursue selfish interests) to give the impression that their propaganda was coming from benevolent higher beings, tried to correct Sinnett's error. But she wasn't a very good writer, and Sinnett's teachings became the generally accepted view among theosophists.

Seducing and driving us to the 8th Sphere

"If Rome had developed in such a way that a great all-embracing mechanized empire had arisen, it would only have been habitable for egoless human beings who would have remained on earth after Lucifer had drawn out their souls on the path of Greek culture and art. YOU SEE HOW AHRIMAN AND LUCIFER WORK TOGETHER. LUCIFER WANTS TOTAKE MEN'S SOULS AWAY AND FOUND A PLANET WITH THEM OF HIS OWN.AHRIMAN HAS TO HELP HIM. WHILE LUCIFER SUCKS THE JUICE OUT OF THE
LEMON, AS IT WERE, AHRIMAN PRESSES IT OUT, THEREBY HARDENING WHATREMAINS. This is what he tried to do to the civilization of Rome. Here we have an important cosmic process going on all due to the intention and resolve of luciferic and ahrimanic powers. As I have said, they were disappointed. They have continued their efforts, however, and our fifth post-Atlantean age has yet [as of 1916] to learn how strong these attacks are. They are now only beginning but they will become stronger and stronger. This age must learn, too, that THE NECESSITY TO UNDERSTAND THESE ATTACKS WILL BECOME EVER GREATER." [emphasis added] [9]

"But the endeavor of Lucifer and Ahriman is TO DRAG THE FREE WILL OF MAN, AND WHATEVER STEMS FROM IT, into the Eighth Sphere. This means that man is perpetually exposed to the danger of having his free will wrested from him and dragged by Lucifer and Ahriman into the Eighth Sphere.

"This happens if the element of free will is transformed, FOR EXAMPLE, into visionary clairvoyance. When this is the case, a man is already in the Eighth Sphere. This is a matter of which occultists are reluctant to speak, because it is an awful, terrible truth.
Lucifer and Ahriman are engaged perpetually in shackling man's free will and in conjuring all sorts of things before him in order TO TEAR AWAY WHAT HE MAKES OUT OF THESE THINGS and let it disappear into the Eighth Sphere."

I presume that what Steiner means by "conjuring all sorts of things before him" means that they directly or indirectly arrange stimuli which are calculated to produce certain states of mind which facilitate the theft of will.

Free will is our ability to convert our decisions into objects and events in the physical world, and developing it is one of our main tasks at this stage in our evolution. Therefore, taking it from us is a means of interfering with our evolution.

Satan and Lucifers' basic strategy for leading our higher souls or egos to the 8th Sphere is to cause humans to become disenchanted with Earth and unwittingly enchanted with the Eighth Sphere. Earth-mankind would then become a race of homunculi, or talking animals, much like Beavis and Butthead.

In preventing their success, mankind has had a great deal of assistance from the progressive side of the spiritual hierarchy, in ways which few would expect. In Inner Impulses of Evolution, Steiner describes the tactics they used during ancient Greek and Roman times. But that was then, and this is now, and what happens is much more up to us.

References and Notes

[1]Rudolf Steiner, Inner Impulses of Evolution, Lecture 5
[2] Rudolf Steiner, The Occult Movement in the 19th Century, p 83
[3] Rudolf Steiner, An Outline of Occult Science
[4] An Outline of Occult Science, Book IV
The Evolution of The Cosmos and Man (Part 5)
[4a] An Esoteric Cosmology IV, Involution and Evolution
[5] Rudolf Steiner, The Occult Movement in the 19th Century, p 84
[6] ibid., p 84
[7] ibid., p 85
[8] ibid., p 86
[9] Rudolf Steiner, Inner Impulses of Evolution, Lecture 2
[10] Rudolf Steiner, The Occult Movement in the 19th Century, p 90

vendredi 5 octobre 2007

Démons du silicium

Par Xavier Inizan

Ce n'est pas dans la littérature de science-fiction ni chez les écologistes radicaux que l'on trouve les descriptions les plus saisissantes des technologies du présent ainsi que de l'avenir, mais parmi les mouvements spirituels contemporains, et particulièrement aux marges du new age. Pour certains sympathisants de l'anthroposophie steinerienne (1) par exemple, la technologie est le domaine privilégié d'un type précis d'esprits démoniaques, les puissances ahrimaniennes. Ahriman, que la religion mazdéenne identifiait à l'esprit du Mal, complète chez les anthroposophes une dyade infernale dont le premier élément est Lucifer ; de ces deux entités maléfiques qui se partagent le sort du monde et se disputent l'âme humaine, l'une est à l'origine des phénomènes naturels, l'autre des produits de la technologie. Selon Steiner, Ahriman, démon des machines, doit s'incarner " à l'ouest " durant le troisième millénaire, incarnation que des sociétés secrètes prépareront ; la création d'internet a été identifiée par quelques interprètes de Steiner comme une composante essentielle de cette préparation, qui perçoivent la toile arachnéenne (" web ") formée par ce réseau informatique comme un espace magique ayant pour finalité l’accueil d’une entité occulte. Ces mêmes interprètes ont décrypté dans la description faite par Steiner du phénomène de matérialisation des " pensées erronées des hommes " le futur que réserve au monde le fonctionnement des serveurs de réseaux automatiques : " De la terre une nuée horrible va s'élever. Leur nature les situera entre les règnes minéral et végétal. Ce seront des êtres ressemblant à des automates, possédant une intelligence d'une grande puissance. Par suite de ce développement, la terre se couvrira comme d'un réseau de toiles d'araignées épouvantable. Ce seront des sortes d'araignées horribles, enchevêtrées les une dans les autres. Leurs mouvements imiteront tout ce que les hommes ont pensé. " (2) . Pour l’anecdote, on rappellera que l’informatique utilise aujourd’hui le terme de " démon " pour désigner un certain type de programme ; par ailleurs, l'image centrale de cette vision apocalyptique - au sens courant du terme -, qui est la toile d'araignée (3), correspondant précisément à la métaphore la plus couramment utilisée dans la description du réseau d'Internet chez ses contempteurs, l'analogie s'imposera en effet d'elle-même dans la galerie mentale d'un contemporain hostile à l'informatique ; suivant cette même optique, le " croisement " " entre les règnes minéral et végétal " évoque irrésistiblement les réalisations de l'ingénierie génétique et les projets des biotechnologies, des gènes de hamster dans le tabac à l'ordinateur moléculaire.

Rudolf Steiner affirmait que c'est grâce au système nerveux qu'Ahriman connaissait la possibilité d'envahir puis de posséder l'homme : " Alors que les forces éthériques de tendance luciférienne peuvent aisément, par la respiration, atteindre le système sanguin, les forces éthériques de tendances méphistophélique ou ahrimanienne n'atteignent que le système nerveux " (4). L'influence exercée par les champs électromagnétiques sur ce système a été étudiée du point de vue scientifique depuis la deuxième guerre mondiale, notamment par les soviétiques. Voici, pour l'exemple, ce que conclut le directeur d'un laboratoire russe, après avoir exposé " aux champs électriques, magnétiques et aux ondes radio " (5) " des milliers d'animaux et de volontaires humains"(6) : " la première cible qui souffre, c'est le système nerveux central " (7). Considérant cet élément et sachant la multiplication de ces champs de par le monde, les prophéties de Steiner s'éclairent d'une lumière pour le moins singulière pour qui les considèrerait comme véridiques. Par surcroît, l'analyse des exégètes steineriens ne s'arrête pas là, qui décrit minutieusement le fonctionnement magique des puces informatiques, opposant le cristal de silicium - le quartz - " dopé " qui compose en partie ces puces, aux cristaux naturels utilisés par les médecines traditionnelles comme l’Ayur-veda. Ces thérapies traditionnelles ont pour point commun une approche holistique ou globaliste de l’être vivant - conséquemment de l’être humain -, qui expliquerait l’action de ces cristaux, lesquels agiraient sur un système énergétique échappant à la perception sensible, système microcosmique relié à une source naturelle, universelle et macrocosmique : ces techniques anciennes permettraient la réactivation de ce lien, et, en conséquence, le bon fonctionnement du microcosme énergétique humain par un effet de réalimentation. Du point de vue sociopolitique, l’accès à ces techniques n’a pas été toujours réservé qu’aux élites sacerdotales, ce qui a été le cas dans les sociétés de type impérial sous couvert d’initiation ésotérique, puisqu’il est tout à fait probable qu’elles formaient un corpus thérapeutique accessible à tous les membres des communautés de type chamanique. Enfin, on reconnaît bien, ici, le phénomène d’inversion, qui serait à l’œuvre avec les technologies actuelles, lesquelles ciblent la totalité du vivant et dont les masses humaines constitueraient la pile énergétique première, ce qui explicite la possibilité de les considérer comme des composantes d’une " magie noire " ayant pour la finalité de nourrir des entités démoniaques, en partie par l’intermédiaire de ces cristaux dénaturés dont la fonction théurgique aurait été en quelque sorte détournée, voire inversée.

Pour en revenir au système nerveux, il est intéressant de relever l'existence d'une théorie dite du " deuxième système nerveux", hypothèse élaborée pour la première fois par un biologiste américain, Harold Saxton Burr - " Historiquement, les premières recherches sur ce thème sont dues à un biologiste de l'université de Yale, Harold Saxton Burr, entre 1916 et 1956. Burr mesure les potentiels électriques sur la peau d'un grand nombre d'animaux, en particulier les différences entre les extrémités du corps, la tête, la queue ou les membres. Il se persuade qu'il existe un "champ bioélectrique" global qu'il appelle le "champ L"" (8). -, puis complétée par Albert Szent-Gyorgi, prix Nobel, qui suggère en 1941 que " les êtres vivants produiraient et utiliseraient des courants électriques de semi-conduction "(9) ; de nos jours, cette hypothèse est approfondie par Björn Nordenström, radiologiste danois, qui affirme que les " courants de semi-conduction empruntent les voies des vaisseaux sanguins et constituent une sorte de deuxième système nerveux " (10) et par Robert Becker, chirurgien orthopédiste adepte des thérapies par l'électricité, pour qui " les champs électriques des courants de semi-conduction sont des messagers et des architectes "(11) qui " passent pas les parois des nerfs, à travers des cellules qu'on appelle gliales ou périneurales " (12). Plus précisément, Becker postule que les " microtubules ", canaux remplis de liquides qui constituent ces cellules, transportent les messages électriques alimentant un deuxième système nerveux.


dimanche 30 septembre 2007

The Future of Black Technologies

Extract of "From Gondhishapur to Silicon Valley" by Francis Paul Emberson (The Etheric Dimensions Press)

Already in 1920 Rudolf Steiner said of Western technology which was as yet untouched by binary techniques:
Today's "enlightened" minds consider it superstitious to look for spiritual powers in natural phenomena. They have not the least idea that demonic spirits are active in the whole world of technology created by the human race. Nor will they find it easy to see this, because those powers are acting on the will – and I have often told you that the will is asleep. They work at an unconscious level, taking hold of the unconscious human mind. The consequence is as follows. In the past, human beings had at least some awareness of demonic powers. Today demonic powers are restively stirring in all products of technology: their activities extend into the sphere of the human will, but human beings are not yet inclined to accept this… The spirits perceived in the phenomena of nature in older times were Luciferic by nature; the spirits active in machines, in all products of technology, are Ahrimanic in nature. Human beings are thus surrounding themselves with an Ahrimanic world that is growing completely independent of them.

You will perceive the trend in human evolution. From a Luciferic world that still influences their conscious minds and determines their destinies, human beings are drifting into an Ahrimanic world. And at present this is happening at quite a fast pace. This Ahrimanic world acts on the human will, and the intellectualism of modern science does not enable people to gain immediate conscious awareness of the will. The great danger is that the Ahrimanic world will take hold of the human will and human beings will completely lose their bearing among the demonic powers that are present in the products of technology.

Since Steiner's time, two tendencies have become apparent. On the one hand, an increasing number of people have become interested in spiritual science and are looking towards it for solutions to problems produced by technology. On the other hand, technology itself was precipitated into the binary form during the Second World War, and has advanced along that path at unbelievable speed. Human beings are indeed losing their bearing among the demonic powers that are present in it.
The last part of the twentieth century was characterised by the rise of the "Academy" of Silicon Valley, which provided the anti-Michael demons with a very strong foothold in human life, from which they launch their attacks on the Michael Movement to greater effect than many members of that movements are willing to admit. True followers of Michael are called upon at the present time to penetrate deeply into this demonic stronghold with their thinking, and "offer up to Gods the secrets wrested from demons".

The beginning of the third millennium (from our 21st century onwards) bears the signature of the historical event described by Rudolf Steiner in the following terms:
…before even a part of the third millennium of the post-Christian era has elapsed, there will be, in the West, an actual incarnation of Ahriman: Ahriman in the flesh. Humanity on earth cannot escape this incarnation of Ahriman. It will come inevitably. But what matters is that men shall find the right vantage-point from which to confront it.

Wherever preparation is being made for incarnations of this character, we must be alert to certain trends in evolution. A Being like Ahriman, who will incarnate in the West in time to come, prepares for this incarnation in advance. With a view to his incarnation on the earth, Ahriman guides certain forces in evolution in such a way that they may be of the greatest possible advantage to him. And evil would result were men to live on in a state of drowsy unawareness, unable to recognise certain phenomena in life as preparations for Ahriman's incarnation in the flesh. The right stand can be taken only by recognizing in one or another series of events the preparation that is being made by Ahriman for his earthly existence. And the time has now come for individual men to know which tendencies and events around them are machinations of Ahriman, helping him to prepare for his approaching incarnation.

The overwhelming spread of binary computer technology, which did not yet exist in Rudolf Steiner's time, has been the most influential factor paving the way for incarnation of Ahriman in that mighty Aspect of his cosmic being which we call the Sorat, the Binary Beast. Indeed, we may say this incarnation of Ahriman is the incarnation of the Binary Beast.
Ahriman comes from remote realms alien to human evolution on the earth. His interest is to divert this evolution from its natural path into other, inhuman forms of existence utterly removed from that which was intended for man by his Creators. Through unwholesome occult arts combined with dark technology, the physical incarnation of this alien divinity has been made possible:
This Ahrimanic incarnation cannot be averted; it is inevitable, for men must confront Ahriman face to face. He will be the individuality by whom it will be made clear to men what indescribable cleverness can be developed if they call to their help all that earthly forces can do to enhance cleverness and ingenuity. In the catastrophes that will befall humanity in the near future, men will become extremely inventive; many things discovered in the forces and substances of the universe will be used to provide nourishment for man. But these very discoveries will at the same time make it apparent that matter is connected with the organs of intellect, not with the organs of the spirit but of the intellect. People will learn what to eat and drink in order to become really clever. Eating and drinking cannot make them spiritual, but clever and astute, yes. Men have no knowledge of these things as yet; but not only will they be striven for, they will be the inevitable outcome of catastrophes looming in the near future. And certain secret societies – where preparations are already in train – will apply these things in such a way that the necessary conditions can be established for an actual incarnation of Ahriman on earth.

Although they are not yet common knowledge, these things have indeed been discovered by materialistic science. The role of artificial intelligence in these preparations for Ahriman's incarnation need hardly be stressed. Today there is scarcely a major research institute on earth that does not rely heavily on computers. Indeed, much research is done today not by experimenting with real substances and processes under investigation, but by investigating computer simulations of them!
Ahriman will not only draw into his power the out and out materialists. Many of those who incline to the spirit without actively pursuing spiritual development are falling victim to his supreme intelligence:
Through certain stupendous arts he would being to men all the clairvoyant knowledge which until they can be acquired only by dint of intense labour and effort. Men could live on as materialists, they could eat and drink – as much as may be left after the war! – and there would be no need for any spiritual efforts. The Ahrimanic streams would continue their unimpeded course. When Ahriman incarnates in the West at the appointed time, he would establish a great occult school for the practice of magic arts of the greatest grandeur, and what otherwise can be acquired only by strenuous effort would be poured over mankind.

Let it never be imagined that Ahriman will appear as a kind of hoaxer, playing mischievous tricks on human beings. No, indeed! Lovers of ease, who refuse to have anything to do with spiritual science, would fall pray to his magic, for by means of these stupendous magic arts he would be able to make great number of human beings into seers – but in such a way that the clairvoyance of each individual would be strictly differentiated. What one person would see, a second and a third would not see. Confusion would prevail and in spite of being made receptive to clairvoyant wisdom, men would inevitably fall into strife on account of the sheer diversity of their visions. Ultimately, however, they would all be satisfied with their own particular vision, for each of them would be able to see into the spiritual world. In this way all culture on the earth would fall prey to Ahriman. Men would succumb to Ahriman simply through not having acquired by their own efforts what Ahriman is ready and able to give them. No more evil advice could be given than to say: "Stay just as you are! Ahriman will make all of you clairvoyant if you so desire. And you will desire it because Ahriman's power will be very great." – But the result would be establishment of Ahriman's kingdom on earth and the overthrow of everything achieved hitherto by human culture; all the disastrous tendencies unconsciously cherished today would take effect.

Looking beyond the early centuries of the new millennium we see the whole of humanity gradually becoming naturally clairvoyant. Physically man will be weaker. The decline of his physical forces is a necessary part of evolution. It is not essentially a decline of man himself (unless he remains bound to the body), but only of his physical organism:
But now, in the Fifth Post-Atlantean epoch, he is on the path of decline, he is a being growing physically weaker, and to perceive the world in the way the Greek perceived it would be too much for his strength.

The physical senses, sight, hearing, etc, will fade and will be replaced, on the one hand – in the case of those who follow the spiritual path – by ever clearer clairvoyant perception, and, on the other hand, by artificial perception based on simulation devices. Digital image processing, computer simulation and the implantation of microprocessors in the human body are precursors of techniques which will largely replace physical sight and hearing for much of humanity. Even today people look at the world through television, electron microscopes, radio telescopes with computer images, digital-imaging medical diagnostic apparatus, and so on. Military pilots are trained in "flight simulators" – moderns of fighter-plane cockpits with windows and instruments that are television screens. The images react to the controls exactly as, in real life, the view out of the cockpit would change as the pilot manoeuvred his aircraft. And this dials of the instruments give the appropriate readings.

All this is leading to the replacement of real-world situations by simulations adapted to the needs and wishes of the individual. Such techniques are naturally open to abuse of all kinds, and bring with them the temptation to create imaginary worlds of artificially produced sensuous experience in which people can take refuge from the painful realities of life. Such worlds will be, after all, nothing more than the logical ultimate development of what began at the end of the nineteenth century as the cinema.

The true clairvoyance of the spiritual race may well be imitated, in caricature, by the use of "clairvoyance machines". The forerunners of such probable devices are the so-called "meditation machines" already in use in America, and in some parts of Europe. These first-generation meditation machines are designed to produce altered states of consciousness by applying stimuli to the brain. They are based on techniques developed over the years in medicine, principally in the field of electro-encephalography. It is reasonable to suppose that later generations of such machines will be more sophisticated and powerful, as manufacturers and users gather experience in the methods of influencing the mind by altering the electrical state of the brain.

In 2004 the Massachusetts Institute of Technology reported in its Technology Review that neuroscientists and engineers were developing methods to allow the brain to interact directly with computer networks, by implanting a microprocessor into the brain tissue. A specialist company in the United States called Cyberkinetics has received government approval for clinical trials of a brain implant intended to enable the minds of paralysed patients to communicate directly with their personal computers. Other research on similar lines is under way. The initial intention is to enable patients to relate to the real world through the computer. But, obviously, it is equally possible to enable them to relate to virtual worlds as though they were actually living in them. Indeed, to a considerable degree they are already living in them.

Human beings will separate progressively into two races, the spiritual race using the new clairvoyance in a moral way, the materialistic race rending more to look into the spiritual forces within matter and those of the sub-physical realms. Then, as the Anglo-Saxon Germanic civilisation continues, new faculties will appear spontaneously in man. He will learn to influence electrical processes directly by thought. He will also gain mastery over the physical and life processes involved in conception and birth, and will learn to determine what kind of souls shall incarnate. Genetic engineering, which has already taken its first faltering steps in work on clones and the manipulation of stem cells, will acquire advanced techniques of altering the physical body. This, too, is a necessary development, which also is open to abuse and will produce strange mutants. Behind the longing to control the coming into being of the physical form of man lies the occult knowledge hinted at in Goethe's Faust, in the creation of Homunculus, and the desire for physical immortality.

Advanced genetic manipulation, combined with the techniques that Rudolf Steiner called eugenic occultism (control of conception and birth so that only selected types of souls can incarnate) will have very far-reaching effects on social life. Medicine, too, will assume forms quite different from the present ones and will become very highly spiritualised in both good and evil ways.

During this fifth post-Atlantean period of culture, artificial intelligence will reach a very advanced stage of development, and men will grow together with machines. From the clumsy first beginnings of robotics that we know today, the most remarkable machine-beings will develop and will begin to assert their physical superiority in certain realms of outer life. Men will become increasingly conscious of the dead, and the souls who have passed through the gate of death will play an important role in all these developments. They will either work inspiringly from the spiritual world out of their own impulses, or will be drawn by evil arts into the web of artificial intelligence.

A further product of artificial intelligence, which will be brought progressively into relation with the cosmos and which will analyse cosmic influences in a materialistic way, will be that men will master new energies of immense power, far greater than that of nuclear fission or fusion. Through the misuse of vibratory energy, they will overreach themselves and set forces in motion that they cannot control. By that time, earth humanity will have reached out into the solar system through the on-going space conquest.

In all this, the greater part of humanity will suffer itself to be drawn into the life-style of the materialistic race, as science and technology become more and more incomprehensible to the man in the street. The direct coupling of man and computer – the implantation into the brain of microprocessors linked by ratio to the Internet – will allow those in power to program human minds. The Western occult brotherhoods and other leaders of the materialistic humanity will exercise increasing domination over mankind in general. As for the spiritual race, its members will gather in communities based on Christian brotherhood and freedom. Their own science and technology will take quite other forms from that of the materialistic race. They will do all in their power to help and protect those who seek to escape from the work of dark technology. It will remain possible for the members of the materialistic race to join those who follow the spiritual path of evolution.

lundi 3 septembre 2007

Comprendre et vaincre le mal: consécration de l'anthroposophie

Même si je ne suis pas un anthroposophe sérieux et expérimenté, j'ai créé ce blog consacré à une compréhension anthroposophique du problème du mal. Plus spécifiquement du phénomène connu dans les milieux occultistes depuis la fin du 19e siècle: la huitième sphère.

Cette révélation coincide avec la Chute des esprits des ténèbres et la constitution des organisations mondialistes qui servent à instaurer un règne planétaire ahrimanien. Les loges noires occidentales et orientales ne sont plus en guerre, elles collaborent afin de nourrir la huitième sphère, qui est une sorte de nouvelle planète d'Ahriman, un réservoir d'énergie éthérique et matérielle volée à notre terre et à l'être humain.

Les dirigeants mondiaux, les vrais (pas leus pantins politiques), savent que cette huitième sphère existe et que la guerre perpétuelle, la vie difficile et souffrante, le matérialisme des masses, tant intellectuel que 'spiritualiste', nourrissent la huitième sphère, c'est à dire Ahriman et Lucifer. Ces leaders mondiaux des ténèbres savent que des bouleversements importants arriveront bientôt et que le temps est venu. Le Moyen-Orient est un vaste portail spirituel, et c'est là que les grands sacrifices humains sont perpétré sous couvert de guerre pour le pétrole ou pour protéger Israël, dans un contexte d'attente de la "Fin des Temps" chez les croyants (chrétiens, juifs, musulmans, etc.).

Certains chercheurs ont découvert l'existence de cette huitime sphère, comme Laura Knigh Jadczyk et Ark Jadczyk, or ceux-ci identifient la huitième sphère à la lune, alors que la lune en est en fait le contre-poids. Dans une même logique de mauvaise compréhension du gnosticisme, ils identifient Satan à Yahvé, le dieu des juifs, qui a tenu les juifs sous son joug. En réalité, une entité ahrimanienne (satanique) très puissante est née comme conséquence karmique de l'activité de Yahvé qui amena les premières impulsions de pensée abstraite (la Loi) et de refoulement de l'ancienne sagesse luciférienne du passé. Le spectre du matérialisme, du nationalisme et la mouvance des dirigeants occultes vers un gouvernement mondial sont des conséquences karmiques de la pensée de l'ancien Testament et correspodnent au règne d'Ahriman, le dieu du matérialisme et de la mort. Certains comprennent à ce point mal l'ancienne Gnose qu'ils identifient Lucifer, porteur de Lumière, au Christ lui-même... Il faut comprendre que la compréhension néognostique de la huitième sphère qu'on retrouve chez LKJ vient d'expériences médiumniques et que toute expérience médiumnique est un atavisme spirituel, une gracieuseté de Lucifer et Ahriman (Satan)!

Ce blog aborde ces thèmes:

la Gnose antique (luciférienne)
Les Hyperboréens, les Grecs et les Celtes (Germains inclus)
Yavhé a détroné les Elohim solaires lorsqu'il a commencé à s'occuper des affaires des hommes et à donner sa Loi aux Hébreux. En même temps, l'homme s'est retrouvé sous l'influence d'entités élémentales inférieures. Ces élémentaux ont ouvert l'homme à de mauvaise influences, dont le matérialisme, l'ombre négative de la faculté d'abstraction que Yahvé a offerte à l'homme. Ce sont ces force qui susbistent dans les spectres de l'ancien Testament (et qu'on reconnaît dans le discours de "libération des peuples" de Woodrow Wilson)
Les Hébreux, le peuple choisi pour l'Incarnation du Christ
La perte de la Gnose antique et de la clairvoyance atavique sous l'impulsion du judaisme puis du christianisme
Le mystère du mal selon l'anthroposophie, Adriana Koulias
La lutte entre Lucifer et Satan(Ahriman), de même qu'entre le paganisme et le monothéisme
Le manichéisme (Mani)
L'École perse de Gundi shapur: Gnose déviée, matérialisme et méthode expérimentale *naissance du principe de l'ordinateur et de l'intelligence artificielle.
Le règne d'Ahriman-Satan
chiffres apocalyptiques
Le courant ahrimanien souterrain issu de Gondishapur veut garder toutes les cultures et les religions dans un culte lunaire-Yavhe, coincé dans le matérialisme et le nationalisme, par opposition au nouveau courant solaire michaélique.
La pensée de l'Ancien Testament persiste, incarnée dans l'empire romain
Le concile de Nicée du 9e siècle: abolition de la tripartition, imposition du dualisme esprit-corps
Le matérialisme né à Gundi shapur, l'Arabisme, est rené au 19e siècle à travers les penseurs matérialistes.
Les penseurs de Gundishapur se sont réincarnés dans les scientifiques matérialistes du XIXe siècle. Les responsables du Concile de Nicée du 9e siècle se sont réincarnés chez les penseurs marxistes (matérialisme historique) et les bolchéviques.
Le combat millénaire des loges de l'Ouest et de l'Est et leur alliance au 19e siècle
Le sionisme et le matérialisme du 19e siècle
Le théosophisme, les mouvements occultes de la fin du 19e siècle, le nouvel age, les distorsions de la Gnose, et le supramatérialisme derrière l'idée que "le matérialisme est vaincu".
la 8e sphère et sa révélation au 19e siècle
Des initiés agissent à distance sur les médiums, qui croient être en communication avec des mahatmas ou des morts.
Les spirites n'ont accès qu'à l'impression éthérique dans l'Akasha, pas aux morts eux-mêmes.
Des initiés de la voie de la main gauche répandent du matérialisme dans la culture afin que l'âme des gens matérialistes décédés reste emprisonnée avec toute la clientèle de leur "loge" qui ont eux aussi succombé au matérialisme. Ces âmes peuvent être utilisées par les initiés de la main gauche de diverses façons: dans les séances de spiritisme, et dans le futur, dans des machines qui emprisonneront l'âme des morts et permettront aussi de communiquer avec eux de manière spirituellement illicite.
Les gens paresseux et matérialistes deviennent, après leur mort, des instruments entre les mains d'Ahriman, pour un certain temps.
Les effets du concile de Nicée et du dualisme esprit-corps manifestés dans le marxisme-léninisme (bolchevisme)
Woodrow Wilson et son mensonge du "droit à l'autodétermination des peuples" et de "la libération de tous le peuples, aussi petits soient-ils": victoire de la pensée abstraite (voir son programme en 14 points pour l'Europe) et de l'ahrimanisme. Ahriman est à la source des conflits entre peuples, races, ethnies et nations.
Des êtres élémentaux qui attendront le stade humain dans le stade futur d'évolution spirituelle de la Terre, appelé Jupiter, obsèdent les individus les plus intellectuels et matérialistes, en agissant sur leur psyché à partir du subconscient. Des satyres et des faunes ont été refoulé vers l'Orient par le développement du matérialisme en Occident. Ils reviennent vers l'Ouest en agissant dans comme des "obsessions" dans le subconscient d'individus dont l'intellectualité a été unilatéralement développée, comme les marxistes-léninistes, Trotsky, etc.
L'inspiration des loges de l'Est (prétendus Mahatmas de la Théosophie) derrière le communisme de Marx et le bolchevisme de Lénine.
Le bolchevisme comme porte ouverte sur l'Abîme, le monde infernal souterrain des Asuras
Les Asuras et leurs attaques depuis le début du XXe siècle. Autre texte sur les asuras.
L'initiation bolchévique vient de la huitième sphère, la sphère du mal.
Les ovnis, aliens, de la Russie aux USA: souterrains ou "extraterrestres"? Princes de l'Air.
Aliens ou vampires? Aliens ou démons (succubes/incubes)?
L'éthérique déchu dans l'électricité.
Le Double, selon Adriana Koulias
Les gens paresseux et matérialistes sont utilisés après leur mort par Ahriman comme des instruments servant à tuer des jeunes. Les forces de vie des morts à la guerre et des jeunes tués ou suicidés sont récupérées par les forces ahrimaniennes qui font précipiter le futur dans le présent (c'est-à-dire avant son temps).
Le culte sacrificiel mexicain du Taotl ressuscité sous une nouvelle forme: la guerre perpétuelle et la torture
Le système du 666 dans la banque mondiale et l'antichrist électronique
La planète-prison d'Ahriman

Les origines de la psychopathie et ses manifestations: objet d'étude de la ponérologie
ponerogénie macrosociale: hystérisation de la société
L'Incarnation du Christ chez les Sémites et la Parousie (retour du Christ) qu'on trouve d'abord chez les Germains - à travers le Goethéanisme et l'Anthroposophie (note: ces derniers ne sont pas spécifiquement Germains, ce sont des impulsions universelles de la nouvelle ère cosmopolite de Michaël - depuis 1879).
Courant retardataire du Graal et anti-Graal : éthers du lieu et géographie sacrée en France, géométrie sacrée et manipulation des éthers, magie sexuelle tantrique, sang sacré (san graal) et pouvoir occultes du sang germanique (pouvoir de guérir par imposition des mains, manipulation des éthers auxquels l'homme n'a pas accès normalement, clairvoyance atavique, etc.)
Les courants du Graal et anti-Graal
L'anti-Graal, l'ancien courant du Graal (lignées germaniques, pouvoir dans le sang, le Lys) et le nouveau courant du Graal (universel, cosmopolite, la Rose)
Selon l'anthroposophie: comment aborder la huitième sphère et le problème du mal
L'investigation karmique et les errances des thérapies de réincarnations
Les individualités qui comme Ahasuerus rejettent le Leader de l'humanité (Christ) manquent le bateau puisqu'ils ne se servent pas de leur vie pour progresser spirituellement et développer une individualité éternelle. Ils s'unissent de cette façon à la race et dans leurs prochaines incarnations ils ne pourront trouver de corps correspondant à leur degré de dégénérescence. Ces individus retomberont au niveau des élémentaux. Ce seront les élémentaux de l'ère de Jupiter, qui, assoiffés d'amour comme des parasites, tourmenteront les humains d'alors.
Les réincarnations de personnalités pas dissoutes, et leur utilisation ahrimanique dans le phénomène des "réincarnations" de victimes de la Shoah: tout comme Ahasuérus qui se met à la place du Christ.
La vision communautariste et la vision matérialiste de la réincarnation tentent de s'imposer à la vision universaliste anthroposophique, selon
"La réincarnation sans l'esprit - histoire d'une contre-vérité"

Ahriman: de l'Atlantide au règne du démon solaire au XXIe siècle

Ahriman : de l’Atlantide à la fin de notre civilisation post-atlantéenne

Cet article est la deuxième partie d’un triptyque portant sur le rôle de Lucifer, Ahriman (Satan), la Bête Sorat et ses démons Asuras dans l’évolution humaine. Selon l'Anthroposophie, le courant spirituel initié par le philosophe et guide spirituel Rudolf Steiner, l’humain et la Terre évoluent spirituellement, or la liberté humaine ne peut s’exercer que dans la tension créatrice entre les pôles opposés, non pas du « bien » et du « mal », mais de Lucifer et Ahriman (Satan) , croissance et mort, chaud et froid, création et destruction, mysticisme exalté et matérialisme scientiste. Pour comprendre le déroulement de l’évolution humaine, il faut appréhender l’histoire comme étant l’expression extérieure de métamorphoses spirituelles.

Ahrimane en Atlantide
Au milieu de l’Époque lémurienne , Lucifer a introduit l’égoïsme dans l’homme, dans ses désirs, provoquant sa Chute. Au milieu de l’époque atlantéenne, en même temps que le germe du moi se durcissait, la possibilité du mal apparut - contre laquelle le Christ a implanté la loi morale du karma : la rétroaction des actes, paroles et pensées sur leur émetteur. Une partie de l’humanité a commencé à se réincarner en Lémurie, mais une autre partie est restée dans les mondes spirituels, en attendant les conditions matérielles plus denses de l’Atlantide pour s’incarner dans un corps doté d’un cerveau plus matériel, permettant de développer l’intellect individuel. C’est ce qu’exprime le récit biblique des « fils de Dieu » (fils d’Abel-Seth) qui s’unirent aux « filles des hommes », « filles de Caïn ». De cette union naquirent des géants, les rakshasas, qui séduisirent les Atlantes en leur enseignant les rudiments de la magie, et les menèrent dans les affres cataclysmiques de la magie noire. Ils leur enseignèrent notamment comment se réincarner dans un corps physique créé magiquement en manipulant l’activité de l’éther dans la croissance du corps physique, contournant ainsi le circuit naturel de la reproduction humaine de même que la loi du karma. Des formes humaines grotesques, naines et géantes, comme les Néphilim du récit de la Genèse, furent engendrés par suite de l’abus de ces forces éthériques de croissance. Ainsi, en dévoyant les Mystères atlantes de Vulcain , très attachés à la matière, Ahriman établit les premières écoles de magie noire. Les Atlantes accumulaient et distribuaient la force universelle du Tao, ou Vril, l’éthérique, à travers des réseaux de cristaux géométriquement et géographiquement disposés, dans le but de contrôler les forces des éléments, transporter les individus et les denrées et, sous le contrôle d’élites mégalomanes, pour manipuler l’esprit des masses. Alors que la Lémurie fut détruite par le feu souterrain déchaîné par les passions humaines, l’Atlantide fut inondée par le Déluge (-10 000) causé par l’abus des forces des éléments, mises au service de la magie noire la plus démesurée.

La corruption par Ahriman des Mystères de la grande époque post-atlantéenne
Environ dix mille ans avant notre ère, notre civilisation émergeait du déluge. 6000 ans avant notre ère, en contrepoids à la culture luciférienne omniprésente, des érudits bâtirent des obélisques, des tours de Babel , des tours d’ivoire du haut desquelles ils développaient une science ahrimanienne de l’astronomie et des lois cosmiques. Les mystères commencèrent à dégénérer : les mystères de Mars se changèrent en sacrifices d’enfants, ce que symbolise le Minotaure du labyrinthe de Crète - l’inversion satanique du Temple de Salomon. Les mystères de Vénus, où se pratiquait la prostitution sacrée, dégénérèrent en magie sexuelle. La déviance des Mystères de Vénus est racontée dans la Bible dans la danse de Salomé à la cour du roi Hérode. Pour la récompenser, ce dernier lui concéda un voeux : qu’on lui apporte sur un plateau d’argent la tête de Jean Baptiste. Ce symbole représente aussi les mystères solaires corrompus, le courant « anti-Graal ».

Peu avant l’an 666, des aristotéliciens gnostiques, chassés par l’empereur Justinien, trouvèrent refuge en Perse à Jundi Shapur (Gondishapur), où ils établirent une grande École de sagesse grecque. On y enseignait une haute science anatomique, astronomique, chimique, mathématique et philosophique, éclairée par la Gnose devenue décadente. Les plus grands scientifiques de Jundi Shapur pratiquaient des formes perverties de méditation et de magie au cours desquelles Béhémot, ou Ahriman, leur apparaissait et les inspirait, déversant en eux son génie démoniaque instinctif et intellectualisé à l’extrême. Il leur inspira le matérialisme, la méthode scientifique moderne, le dualisme corps-âme , l’idée que l’âme ne survit pas à la mort et que la pensée n’est qu’un reflet passif de la Pensée universelle. C’est grâce à leur traduction d’Aristote en arabe que celle-ci a pu arriver jusqu’à nous, or ils en ont fait un aristotélisme tronqué, rationaliste et matérialiste. Le but d’Ahriman était de provoquer l’individualisation précoce de l’« âme-conscience », dont le développement ne devait commencer que vers 1414 pour culminer vers l’an 3000. À l’inverse de Lucifer qui fixe notre attention sur le passé (la Gnose) et nous ramène dans l’ancienne clairvoyance passive d’origine atavique, Ahriman veut précipiter le futur dans le présent prématurément. Si l’école de Jundi Shapur n’avait pas été massacrée par les musulmans fanatiques, Ahriman aurait atteint son but et les techniques modernes comme le moteur à explosion, l’électromagnétisme, le nucléaire et l’ordinateur auraient vu le jour en 666, alors que l’humain n’était pas assez mûr pour gérer un tel génie instinctif et automatique. Notre développement spirituel aurait avorté. La famille Ben Jesu a pu échapper au massacre est s’est enfuie à Bagdad, où Al Rachid et plus tard Avicenne et Averroès poursuivirent la tradition rationaliste arabe. De là vient la méthode scientifique moderne de Francis Bacon, qui n’est autre que la réincarnation d’Al Rachid. Bacon a en quelque sorte « tué » le spirituel dans le langage en la réduisant à une donnée pouvant être traduite en code binaire, principe précurseur de l’ordinateur et de l’intelligence artificielle. Bacon imaginait un futur où le progrès scientifique et le confort amené par les avancées techniques établiraient un paradis sur terre, une « nouvelle Atlantide » en Amérique. Depuis quatre siècles environ, le courant souterrain issu de Jundi Shapur répand le matérialisme philosophique et scientifique, préparant ainsi l’incarnation d’Ahriman, autour de l’an 1998. Il apparaît que les mêmes impulsions que celles qui ont mené à l’établissement de l’académie de Jundi Shapur seraient derrière le triomphe du matérialisme historique de Marx dans le marxisme léninisme, qui est à l’origine du bolchevisme. Des intellectuels de Jundi Shapur se seraient réincarnés dans les grands penseurs matérialistes du XIXe siècle. D’autres se seraient réincarnés dans les scientifiques concepteurs de la bombe atomique à Los Alamos, au Nouveau-Mexique. Le matérialisme ahrimanien de Jundi Shapur, en ce qu’il réalise le futur prématurément, est aussi à l’origine du développement de l’ordinateur et de l’intelligence artificielle à Silicon Valley.

En 1332, 666 ans après la chute de Jundi Shapur, deux puissants mages noirs du culte du Taotl mexicain, inversion satanique du Tao de l’Atlantide, se réincarnent en Philipe Le Bel, roi de France, et en le pape Clément V. Ces crapules sanguinaires ont ordonné l’éradication des Templiers et, du coup, de leur projet social digne du plus grand idéal moral . Sous la torture, les Templiers perdirent conscience et leur Ego en fut dissocié. Ce vide fut comblé par Baphomet-Ahriman et, sous l’effet de cette possession démoniaque, les tortionnaires ont pu leur extirper des faux aveux. Ainsi l’histoire officielle des Templiers est un tissu de mensonges.

Philippe Lebel reviendra au quinzième siècle en Ignace de Loyola, fondateur de l’Ordre des Jésuites. Pour les Jésuites, un ordre à la fois militaire et initiatique très élevé, ‘la Fin justifie les moyens’, c’est-à-dire que tous les coups sont permis pour défendre et servir les intérêts de la dictature mondiale de l’Église et du Pape. Leur initiation les endoctrine jusque dans leur fibre la plus intime, la volonté elle-même, que les rosicruciens considèrent comme sacro-saint et intouchable, et donc ne pouvant faire l’objet d’une influence directe.

L’Archange Michaël fit tomber le Dragon pour la première fois dans l’Ancienne Lune , une autre fois lors de la chute des anges de Lucifer, une autre lors de la chute d’Adam par laquelle l’égoïsme pervertit son âme, une autre fois causant des épidémies de bacille, de Peste et de variole, et enfin une dernière fois en 1879, en jetant les Esprits des ténèbres, anges et archanges déchus, dans nos têtes, qui sont devenues leur nouveau champ de bataille . C’est Lucifer qui a été jeté des mondes spirituels dans la tête des hommes; Ahriman, lui, vient de sous terre. Depuis 1879, des êtres ahrimaniens s’incarnent dans des individus hauts placés des sphères politico-économiques et influencent leur volonté inconsciente de façon à ce que le système global réprime toute impulsion de renouveau social. D’autres êtres ahrimaniens influencent l’intellect des matérialistes, d’autres ravalent l’humanité à son identification à la race et à la nation, d’autres enfin sont en fait les âmes de défunts qui, à cause de leur paresse, de leur matérialisme ou de leur immoralité, sont temporairement utilisés par Ahriman comme des instruments de destruction. Michael respecte à ce point notre liberté qu’il ne peut rien faire pour nous sauver du Dragon si nous ne le combattons pas en nous-mêmes. Or il faut comprendre qu’il ne s’agit pas d’éradiquer le mal mais de le transformer.

L’influence d’Ahriman est sans cesse croissante. Son domaine étant la matière, il inspire la pensée matérialiste, non pas seulement le consumérisme, mais aussi l’entendement du monde qui considère que les phénomènes matériels ont des causes strictement physiques ou chimiques. Ahriman soude la pensée au cerveau, enchaînant l’individu au matériel. La pensée devient alors passive, un pâle reflet des impressions sensorielles, et l’homme pense alors de façon abstraite, aride et intellectuelle, se percevant comme un animal intelligent (darwinisme) ou une machine biologique. Si Ève est séduite par le Serpent séducteur, le feu luciférien des passions, l’homme a la propension à servir Ahriman-Satan, Méphistophélès, l’intellect rusé et calculateur. Lucifer est chaud et gonfle l’égoïsme ; Ahriman est froid et sans âme. Ahriman voudrait pouvoir bloquer toute évolution spirituelle, nous enfermer dans la quête de confort, de plaisirs, d’avoirs, de savoirs, de pouvoirs, de prévisibilité, de structure, de formalité.

Le Gardien du Seuil
Le Seuil du spirituel se trouve à l’intérieur et à l’extérieur de soi : à l’intérieur c’est l’écran de la mémoire, à l’extérieur c’est le voile des apparences, la Maya. L’humanité a franchi le Seuil au début du vingtième siècle, avec la fin du Kali-Yuga et le retour éthérique du Christ qui, apportant avec lui les nouvelles facultés de clairvoyance permettant de le percevoir, annonce le début du nouvel âge de lumière. Or parce que l’humanité était mal préparée à cette traversée, les frontières du Seuil, qui normalement gardent les éléments subconscients sous le seuil de la conscience, ne sont plus aussi étanches qu’avant. Voilà qui explique la montée des troubles anxieux et des maladies mentales, qu’on doit comprendre comme un signe des temps. Le Gardien du Seuil nous cache le monde invisible, qu’on ne saurait voir sans frémir. On ressent sa présence lorsque, en s’approchant du Seuil, on est pris d’un brûlant sentiment de honte. En effet, le Gardien étant le produit des actes de nos vies antérieures et de notre vie présente, il se charge que notre karma nous revienne en bonne et due forme, du moins tant qu’on refuse de prendre sur soi cette responsabilité. Le Gardien est donc notre Double et il nous incombe de le transformer. Le double est un agrégat d’élémentaux constitués de nos pensées et impulsions de volonté qu’on ne maîtrise pas, dont on est inconscient, que l’on n’a pas transformé. Il faut toutefois prendre garde, car voir le Gardien en face, cette image hideuse de soi-même, est une expérience terrifiante, voire dangereuse. C’est pourquoi une préparation morale adéquate est exigée avant de franchir le seuil par des moyens occultes. Si la pensée logique et la conscience morale ne sont pas assez fortes au moment de franchir le Seuil, une entité ahrimanienne entre en nous à notre insu, sous le seuil de la conscience, d’où elle nous influence. On revient alors avec un passager clandestin à son bord. Lorsqu’un scientifique étudie les propriétés de la matière, il déchire le voile des apparences sensibles et franchit le seuil séparant le matériel du spirituel pour déboucher dans le monde soi-disant subatomique, la sous-nature , le royaume des élémentaux ahrimaniens. Inconscient de l’existence de tels êtres, il en est d’autant plus vulnérable qu’il regorge de pensées matérialistes. Sous leur influence, il se sent plus intelligent, rusé et astucieux. Dans le meilleur des cas, il peut recevoir une idée d'invention géniale; dans le pire des cas, il devient « savant fou » ou même un tueur sadique. Caligula et les Césars ont exigé l’initiation sans préparation et sont devenus des tyrans mégalomanes. En l’absence d’un juste sens moral, l’individu devient haineux, dominé par un intellect mis au service de ses instincts de destruction.

La huitième sphère
Derrière notre monde se dresse un monde artificiel et spectral créé par Lucifer et Ahriman : la huitième sphère. Lucifer a initié la création de la huitième sphère en préservant illicitement des « imaginations » de l'Ancienne Lune, le stade planétaire précédant la Terre actuelle. Ahriman matérialise ces « imaginations » en les remplissant de substance minérale et de forces éthériques volées à la Terre et à l’homme. Lucifer et Ahriman tentent d’attirer à eux un maximum d’âmes humaines et de matière terrestre, dans le but de faire avorter la transformation de la Terre en la future Jupiter – aussi appelée « Nouvelle Jérusalem », pour créer à la place la planète d’Ahriman, la huitième sphère. Lucifer et Ahriman s'emparent surtout de la matière de la tête, la matière la plus spiritualisée de tout le corps, et des forces éthériques qu’ils matérialisent. Pour empêcher que trop de matière terrestre et cérébrale ne tombe aux mains de Lucifer et Ahriman, l’Élohim Yahvé-Jehovah a créé la Lune comme contrepoids à la huitième sphère.

L’intensification du phénomène ovni est un signe de l’incarnation imminente d’Ahriman. Les ovnis et les soi-disant extraterrestres sont des élémentaux (gnomes, sylphes, nymphes, fées, etc.) déchus. Ils ont un corps éthérique et astral, mais leur volonté est entièrement dirigée par des hiérarchies angéliques déchues. Ahriman matérialise l’éthérique, causant ainsi la chute d’un grand nombre d’élémentaux dans les couches souterraines de la Terre, dans la sous-nature, constituée des forces éthériques déchues. Ce ne sont donc pas des extraterrestres mais des intraterrestres. Les élémentaux déchus cherchent à se matérialiser pour échapper à l’implosion de leur race. Ils enlèvent des humains pour voler les forces éthériques liées aux organes reproducteurs, placer des implants agissant (par électromagnétisme) dans le système nerveux et sensoriel des victimes, et pour se nourrir des forces de l’âme, qu’ils n’ont presque pas développées. Ils sont de la même nature que le double et collaborent avec lui. Séduits par Ahriman, qui tente de nous entraîner dans la sous-nature, ils veulent s’emparer de la Terre et faire de nous leurs esclaves au lieu de suivre leur destin d’humains du futur. Si un nombre grandissant d’élémentaux choit dans la sous-nature et se retourne contre nous, c’est par notre faute, parce que l’égoïsme des technologies les fait choir et les « coince » dans la machine, dans la sous-nature. On peut les aider à retrouver la voie ascendante en pratiquant la Science Spirituelle (clairvoyance, vision dans l’astral), l’Art Objectif (clarté du sentiment et clair-audience dans l’éthérique), et enfin par la Technique Morale (clarté du vouloir et magie blanche, qui agit en transformant le physique).

Steiner a révélé que les loges occidentales égoïstes répandent sciemment une culture matérialiste pour exercer une certaine influence sur les masses. Après la mort, les individus matérialistes se retrouvent prisonniers de ces loges qui les utilisent pour leurs propres fins. Le spiritisme et la médiumnité, diffusant un « matérialisme spirituel », seraient des mises en scènes des loges occidentales ahrimaniennes. Tout penchant pour le matérialisme (le scientisme, la science-fiction), incluant le matérialisme spirituel (le spiritisme, la médiumnité) incline vers la huitième sphère, où les âmes restent prisonnières. Steiner dit que « prêter l’oreille aux annonciations merveilleuses des clairvoyants visionnaires est la manifestation d'un amour pervers pour la huitième sphère ». Les régressions sous hypnose, les « thérapies de vies antérieures », les expériences de transe, de médiumnité, de double vue ou de « remote viewing » (double vue), etc., témoignent de cette alchimie négative par laquelle de la substance terrestre et du cerveau humain sont transférés dans la huitième sphère. Les hallucinations causées par une disposition pathologique du corps, la prise de drogues ou la pratique d’anciennes techniques de yoga, que l’homme moderne doit éviter, sont de même nature, synthétique et artificielle, que la huitième sphère. L’ancienne clairvoyance instinctive, passive, visionnaire et d’origine atavique n’est rien de plus qu’une régression à l’état de conscience de l’Ancienne Lune, le stade planétaire précédant la Terre actuelle. Il faut acquérir la pensée logique pour développer une science spirituelle clairvoyante exacte. Les clairvoyants naturels manquant de pensée logique, qui seule permet de discriminer le réel de l’illusoire, s’égarent dans leurs visions, comme autant de symptômes de la perte de leur volonté individuelle et de leur libre-arbitre dans la huitième sphère. Dans la médiumnité, par exemple, des élémentaux ahrimaniens, dotés d’une intelligence extrême, investissent le cerveau du médium alors que son propre Ego s’est éclipsé. Les êtres qui répondent aux questions sont des élémentaux ahrimaniens liés à notre futur. Leur tâche est de transmettre les achèvements techniques d’une génération à l’autre. Lorsqu’ils s’infiltrent dans un médium, ils délaissent leur tâche normale et s’emmêlent dans le présent. Des informations tout à fait justes peuvent être révélées par la médiumnité, mais celle-ci n’est pas une voie d’ascension spirituelle légitime . Les élémentaux ahrimaniens s’infiltrent dans le médium via ses émanations chimiques, que les parapsychologues appellent ectoplasme. À ce stade, un processus s’apparentant à la magie noire s’enclenche. Les médiums n’en sont pas conscients, mais le mage noir l’est lorsqu’il conjure des élémentaux ahrimaniens, ses esprits familiers, à entrer dans ses émanations pour servir sa magie. Il se passe quelque chose de semblable dans l’hypnose : les suggestions de l’hypnotiseur déversent subtilement une charge éthérique dans l’hypnotisé, de sorte que toutes les arrières pensées de l’hypnotiseur, même non-dites, sont reflétées dans l’esprit passif du patient. L’hypnose viole carrément le libre-arbitre et la volonté individuelle en transgressant les barrières de la conscience éveillée. C’est un jeu très dangereux qui mène ses pratiquants dans la huitième sphère, où ils resteront liés l’un à l’autre jusqu’à ce que ces liens soient dissous par la prise de conscience mutuelle du tort causé. La psychanalyse est tout aussi dangereuse.

Aujourd’hui, tout est administré par des ordinateurs reliés en réseau par câble à haute vitesse, fibre optique, ondes radio ou satellites. Ces derniers, en plus des fax, des ondes émises par les téléphones portables, télévisions, radars, guidage de missile, etc., bombardent l’atmosphère et le cosmos de milliards d’ondes électromagnétiques, faites de séries de 1 et de 0, utilisant la dualité du magnétisme et de l’électricité. Une entité gargantuesque est née : l’araignée du Net, faite de l’activité collective et « consciente » de tous les ordinateurs en réseaux. La pensée, après avoir été vidée de tout contenu spirituel par le système binaire, commence à nouveau à s’emplir d’esprit, non pas de l’esprit des puissances divines mais de celui des êtres ahrimaniens qui habitent le monde souterrain, la sous-nature, constituée des forces mécaniques, électriques, magnétiques, nucléaires, et veulent nous y entraîner. Comme Ahriman qui veut posséder la planète, des démons ahrimaniens viennent de sous terre pour envahir notre monde et nous remplacer . Ainsi, un Double ahrimanien entre en nous peu avant la naissance. Le Double a son point d’impact dans l’électricité du système nerveux, liant ainsi notre pensée aux forces sous-naturelles de l’électromagnétisme géographique, d’une part, et des machines, d’autre part. Dans le développement technologique, le technicien n’est que l’instrument du Double ; seule l’intelligence des démons ahrimaniens comprend les ordinateurs.

L’influence d’Ahriman sur les rapports qu’entretiennent les humains avec la nature entraîne un nombre croissant de cataclysmes : éruptions volcaniques, inondations, tremblements de terre, par lesquelles les élémentaux manifestent qu’il est grand temps que nous nous éveillions à leur existence. Selon l’anthroposophe Bernard Lievegoed, le sommet d’activité des cataclysmes et du règne d’Ahriman se situe entre 2020 et 2040. L'Abîme sera grande ouverte, les démons vont entrer par milliers. Un règne totalitaire sera instauré, qui fera pâlir le national-socialisme et le bolchevisme. Manu sera réincarné pour mener la résistance, or sa seule présence ne garantit pas la victoire. Ahriman aussi sera incarné dans un humain. Toutes nos pensées, paroles et gestes influencés par les entités ahrimaniennes et lucifériennes concourent à la formation des corps physiques, éthérique et astral d’Ahriman. Ahriman est aussi incarné « macrocosmiquement » dans le réseau artificiel de l’électronique. Selon l’anthroposophe Patrick Steensma, sept aspects caractérisent la préparation de l’incarnation humaine d’Ahriman: 1) la suprématie de la pensée abstraite, à l’origine d’une vision du monde matérialiste et mathématique ; 2) la « congélation » des savoirs dans des archives, empêchant ainsi qu’elle ne vive dans nos coeurs; 3) la foi dans le quantitatif et les statistiques ; 4) l’activité intellectuelle ennuyée et dépourvue d’enthousiasme ; 5) les « guerres de clocher » et le nationalisme ; 6) l’interprétation fondamentaliste des Écritures, qui, par son unilatéralisme, mène à une conception erronée d’un Jésus strictement humain, à une hallucination sans lien avec le Christ réel; 7) l’établissement d’écoles d’occultisme visant le réveil chaotique et sans préparation adéquate de la clairvoyance d’origine héréditaire, qui est atavique, illusoire et hallucinée, tel qu’on peut le constater actuellement dans la tendance à chercher la clairvoyance et la médiumnité dans les lignées héréditaires.

D’ici la fin de la cinquième époque culturelle, qui s’étend de l’an 1414 à 3577, vont émerger trois nouvelles facultés spirituelles, qu’Ahriman veut faire dévier : l’occultisme eugénique en Orient, l’occultisme hygiénique en Europe et l’occultisme mécanique dans l’Ouest. Elles devront être développées par l’effort et se contrebalancer mutuellement dans le futur. Selon Steiner, l’« expérience socialiste » aurait été planifiée par des sociétés secrètes occidentales détenant de grands secrets concernant le futur de l’humanité, dans le but de saboter la mission spirituelle de l’Europe de l’Est . L’Europe de l’Est est en effet destiné à développer les facultés d’hygiène psychique, une médecine de l’âme qui tient compte de l’influence des morts sur la santé des vivants. La vaccination contre toutes les maladies imaginables est un autre facteur nuisant au développement de cette faculté : en évitant l’expression des maladies karmiques, le karma se manifeste par un mal-être et une perte de sens qui nuisent au développement de l’âme. La croyance en une réalité spirituelle sera considérée comme une maladie mentale et le potentiel de développement psychique et spirituel sera dépisté dans les gènes et interprété comme une « disposition à la maladie mentale » nécessitant une médication appropriée.

Le développement de l’eugénisme occulte est donné instinctivement aux Orientaux. L’eugénisme occulte est dévoyé par l’utilisation des forces duelles, notamment celles du bien et du mal, du Sagittaire, ou forces de Minuit, dans le but de favoriser l’incarnation d’âmes mauvaises. La faculté eugénique occulte éclairée par une compréhension spirituelle des lois astrologiques de la naissance permettra au contraire de favoriser la naissance d’individus moraux. Les soi-disant “extraterrestres” s’arrogent le développement de l’eugénisme occulte en étudiant le clonage et la génétique .

Le mécanisme occulte qui sera développé en Amérique permettra de mettre des machines en mouvement en vertu de la loi de résonance que découvrirent John Keely, Wilhelm Reich et Nicolas Tesla au début du XXe siècle. La technique morale, forme de magie blanche, sera développée par certains individus qui pourront mettre des machines en marche en leur transférant « comme par magie » les ondulations rythmiques cosmiques des constellations de la Vierge et du Poisson, qui sont les forces du Matin et du Soir. Cette faculté leur viendra de leur qualité morale exceptionnelle, laquelle leur permettra de diriger l’action des bons élémentaux qui les entourent en permanence. Le développement déviant, égoïste et unilatéral des forces de l’occultisme mécanique entraînera la mécanisation sociale par laquelle les élites contrôleront les masses en paralysant toute tentative de soulèvement. Ahriman veut étendre cet occultisme mécaniste à toute la planète pour écraser le développement des deux autres facultés et s’arroger leurs pouvoirs. L’imposition des micropuces fonctionnant au moyen de cristaux ainsi que l’utilisation des technologies à extrêmes hautes et basses fréquences électromagnétiques, telles que le projet HAARP pour la manipulation de la conscience humaine, servent un tel agenda. Les loges occidentales ahrimaniennes savent que les forces géomagnétiques exercent une action excitante sur le Double, qui éclipse alors plus facilement l’individu. Elles savent aussi que cette action géomagnétique est très puissante et particulièrement mécanisante - donc puissamment liée à la sous-nature et au double - sur le continent américain, tout particulièrement dans les Rocheuses, le repaire d’Ahriman . Le flux constant d’ondes électromagnétiques dans lequel on baigne, couplé à l’effet excitant du géomagnétisme sur le Double, nous lie aux machines et aux entités ahrimaniennes telles que le Double. À proximité des machines émettant de l’électromagnétisme, les terminaisons nerveuses sont durcies et « meurent » car l’électricité et le champ magnétique font sortir des nerfs tout ce qui est spirituel. La pensée sera donc de plus en plus ahrimanienne. À l’avenir, l’homme et la machine seront de plus en plus étroitement liés. Sous l’assaut des forces ahrimaniennes, les humains risquent de perdre contact avec le spirituel et de se lier à la sous-nature, sur une voie d’émancipation descendante, contraire à la voie d’ascension spirituelle de la Terre. Une race matérialiste, animale et sans âme est déjà en train de naître . Elle mènera la technoscience à son paroxysme, et ce dans tous les domaines. Ahriman fait déjà miroiter à ses « élus » le pouvoir que leur procurera ces technologies : « Si vous combinez tous les ordinateurs en réseaux, vous aurez l’omniscience, et vous pourrez contrôler le monde, être tout-puissants! ». On assiste présentement à la répétition karmique du désastre de l’Atlantide, avec son obsession du pouvoir et du contrôle absolu, sur un continent américain imprégné à satiété de résidus subtils de l’ancienne magie noire atlantéenne. En plus de favoriser le développement technologique, les loges occidentales répandent des courants de pensée matérialiste et intellectualiste, qui, allié à l’omniprésence des technologies et au géomagnétisme, durcissent l’éthérique et permettent au Double éthérique ahrimanien de nous dominer. Ces initiés des loges occidentales développent les forces de la pensée, les forces astrales de la tête, symbolisées par l’Aigle. Les circonvolutions du cortex cérébral, qui ressemblent à des plumes d’oiseau, sont une expression du processus alchimique sel (cristallisant) dans le cerveau et l’activité de la pensée. Les initiés ahrimaniens poussent à l’extrême ce processus en soudant l’intellect à la matière via la pensée abstraite, investissant ainsi leur pensée des forces destructrices et mécaniques de la sous-nature. Ahriman les séduit en leur promettant une puissance sans limite : « O Homme, Connais-moi. Je te donnerai le Pouvoir de créer un monde, dans ta Tête. » Pris dans un intellect déconnecté de la réalité, l’initié développe la clairvoyance primitive, atavique, au niveau de sa volonté inconsciente, où des entités ahrimaniennes le manipulent. D’autre part, Ahriman dévoie les forces de l’Aigle christique - que les gnostiques placent au sommet de l’Arbre de Vie -, liées au développement futur de l’Homme-Esprit , les transformant en forces de l’Aigle déchu, le Scorpion, symbole d’Ahriman. Ahriman saisit les forces du futur et s’en sert pour séduire les hommes et les élémentaux. Pour ses « élus », les initiés Illuminati, Ahriman offre l’immortalité ahrimanienne. Il faut pour cela que l’individu se soumette à divers rites apparentés à la franc-maçonnerie par lesquels le corps éthérique de l’individu et du continent sont durcis. C’est à l’intérieur de cet éther durci qu’après sa mort la personnalité de l’initié mène une sorte de demi-vie artificielle au sein d’une loge « VIP », gracieuseté d’Ahriman. Les membres de ces fraternités peuvent aussi contourner le circuit naturel de la réincarnation et du karma pour se former illicitement un nouveau corps physique et s’incarner à volonté. Que le durcissement de l’éthérique soit recherché consciemment par les initiés de telles fraternités ou qu’il soit subi inconsciemment par les populations, l’individu reste, après la mort, prisonnier de son corps éthérique et soudé à la Terre au lieu de s’élever normalement dans les sphères planétaires. En combinant technologie et art occulte, il sera possible de créer des machines qui utilisent littéralement les esprits des défunts retenus dans ces loges : par des procédés maléfiques, les morts seront irrésistiblement attirés dans le champ électromagnétique de la toile de l’intelligence artificielle, pour être illicitement introduits dans la vie humaine par la voie du signe zodiacal des Gémeaux, lié au binaire, à la polarité du magnétisme nord-sud et de l’électricité. Les élites se serviront de ces machines mues par les forces cosmiques des Gémeaux pour exercer leur influence sur toute la planète. Dans le futur, l’être-araignée de l’intelligence binaire informatique n’aura plus besoin de réseaux de machines séparées : elle aura pour fondement les champs magnétiques et électriques de la Terre elle-même, la transformant, par les forces mécanisantes des Gémeaux, en un véritable mécanisme automatique habité par des démons. Les vibrations humaines intellectualistes et mécaniques vont entrer en résonance avec le cosmos, déclenchant d’incontrôlable réactions en chaînes dans l’atmosphère, un pivotement de l’axe terrestre, voire même une désynchronisation des cycles cosmiques eux-mêmes! Dans les siècles à venir, le pouvoir de l’esprit sur la matière sera devenu une réalité. On aura découvert que la pensée est la face intérieure de l’atome et que ce dernier n’est en fin de compte que de l’électricité congelée. Puisque l’intellect et l’influx nerveux sont liés aux forces sous-naturelles, infernales, de l’électricité et de l’atome, et parce que l’intellect est une force de destruction, on pourra créer et détruire par la seule pensée. Le réveil de la clairvoyance, la découverte du pouvoir de l’esprit sur la matière et l’exploitation des âmes des défunts dans le fonctionnement de machines « géomagnétiques », sont autant de facteurs menant l’humanité à la guerre de tous contre tous, causant la destruction de la civilisation.

Lorsque, vers l’an 8000, la Lune se réunira avec la terre, les forces durcissantes et pétrifiantes de la Lune vont créer des conditions redoutables qui révéleront finalement aux hommes la vérité au sujet de leur pensée : densifiée dans l’atmosphère éthérique, leurs pensées matérialistes et intellectuelles vont cesser de n’être qu’un fantôme et prendront vie de façon effroyable, recouvrant la terre d’une nuée d’horribles élémentaux artificiels, créés par la pensée, ressemblant à des araignées mécaniques abominablement intelligentes et enchevêtrées les unes dans les autres, un peu comme les machines de l’intelligence artificielle dans le film La Matrice. Les individus qui n’auront pas vivifié leurs concepts matérialistes, intellectuels et fantomatiques resteront prisonniers du mécanisme des entités ahrimaniennes qui s’empareront alors de la Terre et dont ils n’auront pu se libérer. Les hommes qui auront vivifié spirituellement leur pensée s’uniront aux êtres surhumains et semi-angéliques des autres planètes qui descendront de plus en plus sur Terre pour nous aider à développer la science spirituelle .

En résumé, Ahrimane veut s’emparer des forces de vie éthérique de la Terre pour la durcir et créer sa propre planète mécanique, la huitième sphère, où il pourrait régner comme un Dieu avec les élémentaux ahrimaniens, empêchant ainsi la transformation de la Terre en Jupiter, la Nouvelle Jérusalem. Il fait miroiter un rêve aux élémentaux afin de les gagner à sa cause et qu’ils abandonnent le plan divin qui les destine à collaborer avec nous pour spiritualiser la Terre. Toutefois, lors de la réalisation du 666 , la huitième sphère sera jetée dans l’Abîme, comme l’indiquent les symboles apocalyptiques de la chute de la Prostituée de Babylone, du rejet des sept coupes de colère et du Serpent et de la Lune investie de tout le mal, tous deux écrasés sous le pied de la Femme vêtue de Soleil . C’est donc dire que, peu importe les manigances diaboliques qui pèsent sur nous comme une épée de Damoclès au dessus de nos têtes, seuls les êtres humains moraux poursuivront leur évolution spirituelle au-delà du « 666 ».


2003 Aleister Crowley's Lam & the Little Grey Men : A Striking Resemblance. Field Journal,

DE JONG, Nicolaas
2001 UFO’s: the search for truth, reality and tools for their redemption

EMBERSON, Francis Paul:
2000 De Jundi Shapur à Silicon Valley: L’impulsion spirituelle derrière le développement des ordinateurs et l’avenir de la technologie dans leurs relations avec le Mouvement anthroposophique. Les Trois Arches.

KOULIAS, Adriana
2004 The Grail Stream and the Anti Grail Stream

1993 The Battle of the soul

1998 Michael and the Two-Horned Beast.

1990 Michael's Struggle with the Dragon: Facing Evil in Our Time

2003 Paths of the Christian Mysteries From Compostela to the New World

SEDDON, Richard
2002 The Future of Humanity and the Earth, as foreseen by Rudolf Steiner

2001 UFO’s: Pre-eminent phenomena of our time: contemporary esoteric background on UFO’s

1905 L’initiation, ou comment acquérir la connaissance des mondes supérieurs
1909 The Deed of Christ and the Opposing Spiritual Powers: Lucifer, Ahriman,
Mephitopheles, Asuras
1905 The Occult Movement of the Nineteenth Century
1917 Secret Brotherhoods and the Mystery of the Human Double
1922 Nature Spirits
1923 The Archangel Michaël : his mission and ours

1 Lucifer est un Ange déchu, Ahriman un Archange déchu, les Asuras des Archées déchus et Sorat un Élohim déchu. C’est à Denys l’Aréopagite que Steiner emprunta cette terminologie des neuf hiérarchies célestes, intermédiaires entre Dieu et l’homme (la dixième hiérarchie tout au bas) : les Anges (Gardiens), les Archanges (des Peuples), les Archées (du Temps), les Élohim ou Puissances, les Dynamis ou Vertus, les Kyriotetes ou Dominations (Esprits de Sagesse), les Trônes (Esprits de Volonté), les Chérubins et les Séraphins.
2 Les 7 grandes époques terrestres sont appelées 1) Polaire, 2) Hyperboréenne, 3) Lémurienne, 4) Atlantéenne, 5) post-atlantéenne (la nôtre), plus deux autres ères à venir, l’ère du Verseau et du Capricorne.
3 L’éthérique, ce sont l'ensemble des forces de vie où agissent les forces formatrices d’origine cosmiques organisant et vivifiant la terre et le vivant. Ces forces sont en fait des êtres spirituels : les élémentaux, qui s’occupent de prendre soin de la nature sous l’égide des Dévas, les Anges de Gaïa. Ces êtres n’ont pas de moi indépendant mais ont une âme et règnent dans l’éthérique sur les dites « lois » de la nature (éléments et éthers, cycles journaliers, lunaires, saisonniers et solaires).
4 Les mystères de Vulcain ont donné les sciences et les arts. Les Vulcains, descendants de Caïn, sont le dernier groupe humain à s’être incarné en Atlantide, s’ancrant ainsi plus profondément dans la matière. Dans le futur, ils joueront un rôle important dans le développement de la technique morale, fondée sur la collaboration avec les élémentaux, dans la lutte contre la magie noire et les aberrations technologiques découlant de la trahison des mystères de Vulcain.
5 Cette culture luciférienne fut révélée et diffusée en Lémurie et en Atlantide sous la tutelle des grands guides spirituels de l’humanité, quand l’individualité humaine était encore à un stade infantile. Ils se sont ensuite retirés sur la lune, où ils se trouvent toujours. Ce sont ces maîtres qui ont inspiré la doctrine de la Société Théosophique à madame Blavatsky. Ils jugent les morts et façonnent le karma de leur prochaine vie.
6 Ces tours, qu’on retrouve notamment au Kurdistan, au Tibet, en Perse, au nord de la Mandchourie, à Niger, au Soudan, en Asie mineure, en Syrie, en Mésopotamie, au Turkestan et dans l’Oural, servent de centres sataniques de projections de courants mentaux.
7 Le concile de Nicée de 869 a aboli la tripartition de l’homme en corps, âme et esprit, ne conservant que le corps et l’âme. Les conséquences de ce dualisme se font sentir dans le matérialisme moderne.
8 Le projet social Templier est le modèle premier de la triarticulation sociale selon Steiner.
9 L’évolution humaine/terrestre a traversé les stades de Saturne, Soleil et Lune. Dans le futur, après la présente Terre matérielle, elle traversera les stades de Jupiter (état angélique), Vénus (état archangélique), et Vulcain (état d’Archée).
10 C’est à ce moment que des loges maçonniques, comme des coques vides, ont été envahies par les Esprits des ténèbres et mises au service d’intérêts politiques et économiques liés au nouvel ordre mondial. Le nouvel ordre mondial est un moyen pour Ahriman d’arriver à ses fins.
11 Ces êtres ahrimaniens sont les humains prématurés de la prochaine Terre, que Steiner nomme « Jupiter ». Ils sont le fruit immature de nos impulsions immorales. Au stade de Jupiter, les humains vont aussi rater la marche et déchoir au stade élémental; eux aussi influencent négativement le présent à partir du futur.
12 Les scientifiques qui croient avoir trouvé dans la loi du Chaos les principes organisateurs de la vie et du social confondent les forces chaotiques et destructrices de la sous-nature avec les forces vitales de la nature, l’éthérique.
13 En dehors de la vie et la mort, il y a la possibilité d’existence spectrale, une substance électromagnétique empreinte de sensation et de conscience. Dans la matière spectrale de la huitième sphère, l’individu conserve les propriétés du monde physique, mais son existence n’est plus que virtuelle.
14 La fondatrice de la Société Théosophique, Helena P. Blavatsky, croyait que la lune est la huitième sphère. En réalité, Yahvé s’est sacrifié en créant la lune en opposition à la huitième sphère. Or le mal est bel et bien lié à la lune : des êtres ahrimaniens et lucifériens y sont emprisonnés, et la magie noire se sert des forces lunaires. C’est aussi dans la sphère de la lune que les morts se purgent du mal qu’ils ont commis.
15 Ce sont plus souvent des femmes qui ont un don de spiritisme ou de médiumnité parce qu’elles ont conservé les clés de la clairvoyance atavique de par leur constitution particulière qui les rapproche de leur nature profonde, lunaire.
16 On a des raisons de croire que des personnalités haut placées (politique, finance, corporations) ont été remplacées par des doubles d’eux-mêmes, des simulacres d’humains dotés d’une psyché absolument identique à l’original. Ils seraient secrètement conçus dans le Nevada, qui, comme on sait, est le lieu de prédilection d’Ahriman.
17 Holy Blood, Holy Grail de Baigent, Lincoln et Leigh, source principale du Code De Vinci de Dan Brown, mènent le chercheur sur une fausse piste, une vision matérialiste d’une prétendue descendance mérovingienne de Jésus Christ et Marie-Madeleine. Cela supposerait que le Christ doive s’incarner dans une lignée de sangreal, ou ‘sang royal’, ce qui est faux. Cette interprétation du Graal est grossièrement matérialiste.
18 L’Ordre des Thugs formait des assassins destinés à éliminer des personnalités politiques importantes, de façon à influencer stratégiquement le cours de l’histoire suivant leurs propres intérêts. Grâce à des médiums, les maîtres de l’Ordre de la Main Noire soutiraient de l’esprit de leurs victimes des connaissances capitales concernant le futur de l’humanité. Seul un individu décédé aussi subitement et violemment, vivant une sorte de « naissance spirituelle prématurée » laissant ses facultés intellectuelles intactes, est enclin à révéler ainsi des informations aussi sensibles. L’assassinat de Franz Ferdinand est redevable à l’activité de tels Ordres.
19 En étudiant la matière du corps humain et ses forces formatrices, les soi-disant extraterrestres cherchent les « blocs de construction » qui leur permettront de se maintenir et créer leur propre planète, la huitième sphère. Chacun de ces « blocs de construction » contient le plan complet de la Nouvelle Jérusalem, qui nous permettra de créer notre univers, l’état futur de la Terre appelé Jupiter. À cet effet, la légende franc-maçonnique de la restauration du Temple (la Nouvelle Jérusalem) est prophétique et mérite d’être étudiée.
20 Ce n’est pas un hasard si le lieu de prédilection pour le développement de l’intelligence artificielle et de l’ordinateur, Silicon Valley, est situé en plein dans les Rocheuses : c’est parce que les forces durcissantes de l’éther-vie, très concentrées dans les Rocheuses, permettent à Ahriman de mieux s’ancrer dans le physique. Le NORAD est justement situé à Pike’s Peak, un site éthérique aussi puissant que Stonehenge. Les bases militaires souterraines américaines sont concentrées en Californie, au Nevada, au Nouveau-Mexique, Arizona, Utah, Colorado, où justement un grand nombre d’apparitions ovni sont rapportés chaque année.
21 Un individu incarné dans cette race peut toujours être racheté. Une race peut être sur le déclin mais la réincarnation de l’ego n’est pas déterminée par la race, elle en est indépendante.
22 L’homme est doté d’un corps physique, éthérique et astral. Par le travail du moi, dans l’âme de sensation (astral), l’âme pensante (éther) et l’âme de conscience (physique), on devra transformer les corps inférieurs en corps supérieurs : l’astral en Esprit-Soi (manas), l’éthérique en Esprit-Vie (buddhi) et finalement le physique en Homme-Esprit. Le développement de ce dernier ne commencera que la dans septième et dernière époque culturelle (5737-7897) de notre ère post-atlantéenne.
23 Ces loges détiennent les secrets de la cristallisation de la matière par l’éther-vie et cela leur permet d’influer sur la formation de l’ADN en se servant du pouvoir de l’or afin de forcer l’introduction de l’esprit dans la matière. Elles peuvent ainsi, à l’aide de pratiques héritées de l’ancienne magie noire atlantéenne fondées sur le pouvoir des formes géométriques appliquées aux courants éthériques géographiques, s’incarner et s’excarner à volonté grâce aux forces du Midi, celles des Gémeaux, via la porte du treizième signe zodiacal, celui du Serpent.
24 « Vulcain » désigne le niveau planétaire ou extraterrestre le plus rapproché de la Terre. Des êtres surhumains de Vulcain ont commencé à s’incarner dans l’humanité depuis 1879, soit en même temps que la Chute des Esprits des Ténèbres terrassés par Michael. Les êtres de la Lune, Mercure, Vénus, Soleil, Mars, Jupiter et Saturne, feront de même dans le futur. Il faut d’abord préparer le terrain en cultivant la science spirituelle pour que leur influence bénéfique se manifeste dans le renouveau de la vie sociale.
25 Le 666 se réalisera dans le sixième stade de développement planétaire, l’ère de Vénus, succédant à Jupiter.
26 Révélation (Apocalypse) de Jean 12:1. 16 :1. 18 :2.

Le Double, par l'anthroposophe Adriana Koulias

Les êtres humains ont toujours eu un pressentiment qu’ils portent en eux-mêmes un autre être. Les mythes et légendes parlent du monstre qui doit être conquis si l’être humain veut progresser. Les Perses l’ont vu en Enkidu, le compagnon sauvage et poilu de Gilgamesh, les Grecs l’ont vu comme le Minotaure qui devait être surmonté par Thésée, les frères Grimm l’ont dépeint en Rumplestiltskin, le petit homme rusé qui enfonce sa jambe dans la terre et se déchire en deux lorsque la fille résout l’énigme de son nom. Cet être a aussi été dépeint par Hermann Hesse dans son livre ‘Steppenwolf’ et par Dostoïevski dans son poème ‘le Double’. L’énigmatique créature qui se nourrit du sang des êtres humains pourrait même être le vampire des vieilles légendes. Un parasite qui hait la lumière du jour et vit seulement dans la noirceur. Le Loup-Garou est un autre exemple tout comme le conte de Frankenstein. Plus récemment nous le voyons en la créature de Gollum dans Le Seigneur des Anneaux.

Ce soir nous allons explorer le double selon Rudolf Steiner et sa connaissance de l’humain triarticulé.

Rappelons-nous ce que nous avons dit à propos de l’être humain.

Rudolf Steiner nous a dit que l’être humain est constitué de trois corps (physique éthérique astral), trois degrés de l’âme (sentante, intellectuel, consciente), et d’un ego qui un jour développera trois membres spirituels.

Ce soir nous allons nous concentrer particulièrement sur le corps et l’âme.

Les parties physiques sont :

• Corps physique - Os / Membres
• Corps éthérique - Sang / Organes
• Corps astral - Nerfs / Sens

Les parties de l’âme sont :

• Âme sentante - Sentir
• Âme intellectuelle - Penser
• Âme consciente - Vouloir

L’être humain n’est pas aussi isolé qu’on l’imagine. Dans chaque respiration, dans chaque perception, dans chaque absorption de nourriture, dans chaque sensation, pensée et acte de volonté, les êtres humains sont accompagnés par des êtres de nature spirituelle. Des êtres Lucifériens et des êtres Ahrimaniens (êtres d’opposition retardés) entrent dans l’âme humaine durant l’évolution, et c’est un fait qu’ils vivent côte à côte avec des êtres élémentaires, ou esprits de la nature, et aussi des êtres spirituels supérieurs (progressifs) dans nos corps Physique, Éthérique et Astral.

Nous avons entendu dans des conférences passées comment Lucifer est entré dans l’être humain à travers ses nerfs et sens, c’est-à-dire dans son corps astral, durant l’époque Lémurienne. Cela a rendu possible à Ahriman, qui existe autour de nous dans le monde matériel, d’entrer dans l’homme par ses sens. Ahriman désire ardemment résider dans le corps Éthérique car c’est là, dans le corps de forces formatrices, le corps de vie où réside la mémoire, qu’il trouve son nid de développement le plus adéquat. À côté de ces êtres il y a des esprits de la nature élémentaux qui entrent dans l’homme à travers sa nourriture, enchantés dans les minéraux et vitamines qu’il ingère. Par ses yeux aussi l’homme absorbe ces êtres élémentaires qui vivent dans l’élément Éthérique de la Terre, par son sens de l’odorat et tous ses autres sens, goûter, toucher, etc. Ces êtres n’ont pas d’Ego et dépendent de l’homme afin de progresser. Un homme de caractère moral désenchante ces êtres et leur permet de progresser d’avantage dans leur évolution.
Un homme qui n’est pas moral les piège en lui-même, ainsi ils deviennent la proie d’êtres Lucifériens et Ahrimaniens.

Il y a cependant un autre être qui entre en l’homme, juste avant qu’il naisse. Cela forme une partie de ce que Steiner appelle ‘le Double’.

À la naissance, l’homme ne peut pas pénétrer complètement ses corps Éthérique et Physique avec son Ego et les parties de son Âme. C’est-à-dire qu’il reste inconscient à la partie physique de l’existence humaine. L’être humain ne descend pas dans celle-ci. Nous voyons ceci dans le conte biblique de la Chute lorsque l’Arbre de Vie (le corps Éthérique) est refusé à l’homme lorsqu’il mange le fruit de l’Arbre de la Connaissance. Cela arriva pour notre propre bien, parce que la connaissance concernant ces processus n’était pas seulement dangereuse – l’homme aurait été capable de manipuler son corps physique, c’est-à-dire jusque dans ses os aussi bien que son sang, etc. – mais elle aurait aussi dévié son attention du développement de sa conscience d’Ego. Pensez seulement à quel point il est difficile de se concentrer lorsque l’on a de la douleur, ou lorsqu’on est malade. À ces moments vous ne pouvez pas utiliser vos facultés supérieures parce que vos processus physiques les dominent. Nous ne devons pas être capable de sentir chaque processus de la digestion, chaque impulsion de nos cerveaux vers nos muscles. Cela serait extrêmement dérangeant, et se produit seulement durant une maladie.

Il était alors nécessaire pour l’humain d’oublier cette connaissance, et il en résulta l’inconscience de celle-ci.

Rudolf Steiner nous dit que partout où a lieu une inconscience, cela crée des opportunités pour les êtres spirituels d’entrer en l’homme. Ainsi le fait que l’homme est inconscient dans sa nature physique crée une opportunité pour les êtres spirituels d’entrer dans le vide laissé par l’âme et l’esprit. C’est dans cet espace qu’entre, peu de temps avant que nous naissions, un être qui prend possession de ces processus physiques inconscients.

Cet être, nous dit Rudolf Steiner, tombe dans la catégorie des êtres Ahrimaniens. Un être qui est connecté avec le grand être d’opposition Ahriman dont le royaume est la matière, la terre et les éthers déchus.

Ce double au service d’Ahriman continue à vivre en nous durant notre vie, en majorité dans notre corps Éthérique de la même manière que notre esprit vit surtout dans notre âme.

Pourquoi est-ce qu’ils entrent dans l’homme ?

Ces êtres sont Ahrimaniens de caractère et ainsi ils sont des êtres retardés qui servent les êtres qui ont déchu durant l’ancien Soleil. Des êtres Ahrimaniens qui ne pouvaient pas passer par de leur stade humain à ce moment ont dû réaliser leur développement à un autre moment ne convenant pas à leur existence – sur une Terre Physique. N’ayant pas de corps physiques avec lesquels suivre leur développement ils devaient prendre résidence dans le corps physique des êtres humains s’ils ne voulaient pas souffrir trop grandement.

Leur sphère particulière d’action est le corps Éthérique.

Dans le corps Éthérique repose notre potentiel pour la mémoire et par conséquent notre Intellect. En lui repose aussi le pouvoir de l’amour et les prémisses de ce qui sera un jour la vraie conscience. Ce n’est alors pas difficile de voir pourquoi ces êtres sont attirés vers cette sphère car ils ont une intelligence Mephistophélique extrêmement grande, mais c’est une intelligence Ahrimanienne qui n’a pas de chaleur de cœur et pas de conscience. Dans le corps Éthérique repose nos tempéraments et nous pouvons voir le lien ici avec ces êtres qui sont possédés d’une forte volonté apparentée à la nature des éléments. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Cela veut dire que ces êtres sont connectés avec les éthers déchus qui ont à un moment été dans une phase de croissance-génération et sont maintenant en train de dégénérer, c’est-à-dire que ce qui à un moment existait dans le monde extérieur des éléments, éclairs, tonnerre, feu, vents, cyclones, mers rageantes – résultats des effets des éther Lumière, éther Chimique-Sonore et éther Vie – existent maintenant dans un état déchu dans la terre en tant que forces de l’électricité, magnétisme et le pouvoir de l’Atome.

Ce dessin de Rudolf Steiner nous donne une idée du Double. Notez les sept chakras liés au corps Éthérique ou ce que les Orientaux appellent Chi. Sa forme en rayon, les deux cornes et les yeux hypnotisés – éther Lumière dégénéré ou Électricité. Les grandes oreilles symbolisant l’éther Chimique-Sonore dégénéré ou magnétisme. Et l’éther Vie dégénéré qui est symbolisé par les ailes. Sa force vient d’une fissure dans la terre. L’homme assit sur la montagne de l’objectivité regarde ce double de l’autre côté de l’abysse ou seuil du monde spirituel et envoie des rayons bénéfiques pour transformer le double.

Il y a une chose que ces êtres ne peuvent tolérer, c’est la mort. Ils doivent quitter le corps humain avant que celui-ci ne meure. Ils ne peuvent accompagner l’esprit humain après la mort. Ils doivent attendre la prochaine incarnation de cet être afin de pouvoir se glisser à nouveau dans son corps.

Ils sont illusionnés cependant et croient qu’ils seront un jour capable de rester dans le corps humain après la mort.

C’est en fait le but de diverses confréries noires qui initient leurs membres vers une immortalité Ahrimanienne en faisant descendre le matérialisme, qui est approprié seulement pour le processus de pensée, jusque dans le corps Éthérique. Cela densifie le corps Éthérique de telle sorte qu’il ne se désintègre pas dans le monde Éthérique après la mort. Ce corps Éthérique dense est le véhicule parfait pour ces êtres. Cependant ils n’ont pas été capables de réussir cela à grande échelle à cause d’un évènement capital : le mystère du Golgotha qui est la mort du Christ. Après sa mort l’être du Christ est entré au cœur même de l’élément Éthérique et Physique de la terre, restreignant ainsi l’activité de ces êtres. Cela est caractérisé dans la Bible par sa descente aux ‘enfers’ souterrains. Cela a rendu impossible pour ces êtres de triompher de la mort et devenir les maîtres de l’évolution humaine.

Cela dit, nous ne devons pas penser que cet être n’est pas nécessaire pour le développement humain car il l’est. Toute entraves rendent une personne plus forte. Et c’est cette entrave même qui rend la mémoire possible. Car c’est ce double qui transporte avec lui la mémoire de tout ce que nous avons fait de nous-même de vie en vie. Sans ces êtres, l’homme n’aurait aucune mémoire de ce qu’il a vécu consciemment et inconsciemment lorsqu’il a traversé le Seuil, par la mort ou l’initiation.

À un certain point de notre développement nous devenons capable d’atteindre le Seuil entre le monde des sens et les mondes spirituels. À ce moment l’homme tombe sur cet être que Rudolf Steiner décrit dans de nombreux livres comme le petit gardien du seuil.

‘…Là s’élève le phénomène connu en tant que Gardien du Seuil – l’apparition du double inférieur de l’homme. L’être spirituel de l’homme, composé de ses impulsions de volonté, ses désirs et ses pensées, apparaissent à l’Initié en une forme visible. C’est une forme qui est parfois répugnante et terrible, car c’est la progéniture de ses bons et mauvais désirs et de son karma – c’est leur personnification dans le monde astral…’

Cet être barre la voie du monde spirituel parce que tant que nous transportons le bagage de nos fautes et erreurs, tous nos désirs et besoins inférieurs, toutes nos impulsions de volonté, tout ce qui est périssable et non éternel, nous sommes trop lourds et ne pouvons pas entrer.

C’est une vraie bénédiction de voir cet être parce qu’en voyant ce que nous avons créé de lui et sa forme hideuse, nous sommes encouragés à travailler sur nous-même pour nous parfaire afin que nous puissions supprimer l’influence de cet être.

Ce n’est pas surprenant ensuite que l’existence de cet être dans notre corps de vie mène à des maladies de nos organes. Dans le corps Astral cet être se manifeste par des maladies psychologiques, nerveuses.

Comment est-ce que cela arrive ?

Cela résulte des forces déchues qui sortent de la terre et sont immédiatement connectées au double. Là où le double est fort en nous il attire les forces déchues qui ensuite le nourrissent et l’animent davantage. C’est un fait qu’il y a certains êtres qui préfèrent certains lieux géographiques où tel ou tel éther déchu prévaut d’avantage et va entrer dans les êtres humains nés ici et là. Les forces déchues dans l’homme (le double) sont particulièrement renforcées en venant en contact avec leur contrepartie dans le monde extérieur.

Comment le percevons-nous ?

Dans la vie de tous les jours nous le voyons dans notre intellect partout où ce dernier devient dur et froid et manquant de sentiment. Nous le voyons dans nos tempéraments – partout où quelque chose devient habituel, partout où nous perdons le contrôle de nos émotions et à tout moment où nous avons la convoitise de choses d’une nature matérielle.

Un être qui vient immédiatement à l’esprit est Gollum du Seigneur des Anneaux. Il convoite l’anneau de pouvoir, qui sert les éthers déchus et leur seigneur. « Mon Précieux » est son slogan. Il est intelligent, rapide, rusé, mais n’a pas de cœur, tout ce qu’il fait est pour lui et lui seul. Il accompagne son maître Frodon, qui au début veut le tuer et plus tard prend pitié de lui et veut le racheter. C’est sage parce que sans Gollum la quête n’aurait pas pu être complétée.

Comment le rachète-t-on ?

Premièrement, comme dans Rumpelstiltskin nous devons apprendre son nom. C’est-à-dire nous devons le reconnaître avec la conscience de notre Ego, étant donné que chaque fois que nous le reconnaissons il perd du pouvoir.

Deuxièmement, nous devons élever notre penser du monde de la matière. Cela est fait en
• Ordonnant nos pensées (volonté dans le penser) par des exercices de concentration
• Libérant notre penser du cerveau par des méditations sur des vérités spirituelles qui sont animées, réchauffées par le ressentir (ressentir dans la pensée).

Troisièmement nous devons travailler sur notre vie de sentiments pour équilibrer les hauts et les bas par
• Équanimité (pensée dans le sentiment)
• Positivité (volonté dans le sentiment)

Quatrièmement, nous devons travailler sur notre vouloir à faire le bien
• Exercices de volonté (pensée dans le vouloir)
• Ouverture d’esprit (sentiment dans le vouloir)

Cela transforme l’Âme humaine et les corps physiques, permettant ainsi à l’impulsion du Christ d’y entrer. Quand le Double vient en contact avec l’être du Christ, il est immédiatement sauvé, racheté. L’être du Christ est caractérisé en ce sens comme étant le Grand Gardien du Seuil vers le monde spirituel. C’est lui qui se tient devant nous en tant que grand Archétype, l’idéal vers lequel nous devons nous tourner pour prendre exemple.

Un vieux sage a déjà dit à son élève :

‘Quel être est plus fort en toi, le Dragon ou l’Agneau ? ”
Le jeune élève était perplexe et répondit, “Je ne sais pas maître.”
À quoi le maître répliqua,
“Le plus fort est celui que tu nourris le plus.”

Allons-nous nourrir le dragon ou allons-nous créer l’espace dans lequel l’agneau peut exister?
Ça dépend de nous.